Le comité scientifique

  • George Arnauld, conseillère d’orientation, directrice du CIO de Fort-de-France, membre de l’association Culture Égalité.
  • Artemisia, association de formation à l’égalité, composée entre autres de sociologues diplômé-e-s du master professionnel Genre et politiques sociales en collaboration avec le pôle SAGESSE du laboratoire de recherche CERTOP-CNRS de l’université Toulouse-Jean-Jaurès (ex université Toulouse-Le Mirail).
  • Christine Bard, historienne et enseignante à l’université d’Angers, auteure de nombreux ouvrages sur l’histoire des femmes dont plusieurs ouvrages à usage pédagogique.
  • Anne Emmanuelle Berger,  professeure de littérature française et d’études de genre, Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis. Directrice de l’UMR LEGS 8238.(Laboratoire d’études de genre et de sexualité, CNRS/ UPL Paris 8/ Paris Ouest Nanterre); anciennement directrice du Groupement d’Intérêt Scientifique Institut du Genre CNRS/ Universités
  • Amandine Berton-Schmitt, chargée de mission éducation au Centre Hubertine Auclert, Paris, coauteure de l’étude sur la place des femmes dans les manuels de mathématiques, de français et d’histoire-géographie.

  • Sandra Boehringer, agrégée de lettres classiques, est maîtresse de conférences en histoire grecque à l’université de Strasbourg. Ses travaux actuels portent sur les catégories sexuelles dans le monde antique et l’histoire du genre en Grèce et à Rome.
  • Isabelle Collet, chercheuse associée au Centre de recherche éducation et formation (CREF), dans l’équipe Genre, Savoirs et Éducation, université Paris Ouest Nanterre La Défense (IUFE), présidente de l’ARGEF;
  • Josette Costes, de l’équipe Mixité scolaire et Démocratie devenue Genre et Éducation à l’ESPÉ de Midi-Pyrénées. Agrégée de mathématiques, membre de Femmes et Sciences.
  • Marlène Coulomb-Gully, enseignante communication et médias de Toulouse II et membre du Haut Conseil à l’Égalité entre les hommes et les femmes).
  • Geneviève Fraisse, philosophe, déléguée interministérielle aux droits des femmes de 1997 à 1998, directrice de recherche au CNRS, enseigne la philosophie, « Pensée des sexes et démocratie », à Sciences Po depuis 2011, auteure de nombreux ouvrages.
  • Catherine Giard, psychologue scolaire, Reims, travaille entre autres sur les questions de différenciation sexuée à l’école dans les pratiques des enseignant-es
  • Geneviève Guilpain, professeure certifiée de philosophie, formatrice à l'ESPE de Créteil-UPEC depuis sept  ans. Coordonne le groupe de travail rattaché à la mission académique pour l'égalité entre les filles et les garçons et de lutte contre l'homophobie de l'académie de Créteil.
  • Catherine Gonnard, documentaliste multimédia et historienne de l’art : nombreux articles sur la production des femmes artistes en France.
  • Nadine Halberstadt, directrice de recherche en physique moléculaire au CNRS, membre de Femmes & Sciences, membre de la commission Egalité active de l'Université Toulouse 3 Paul Sabatier.
  • Virginie Houadec, cofondatrice de l’équipe Mixité scolaire et Démocratie (devenue Genre et Éducation) à l’ESPÉ de Midi-Pyrénées. . Elle est la coauteure de 50 activités pour l’égalité filles/garçons à l’école (éditions SCÉRÉN)
  • Fanny Lignon, enseignante cinéma audiovisuel chercheuse à l’ESPÉ de Lyon (université Lyon 1), membre du laboratoire ARIAS, membre du groupe de recherche Genre, Égalité, Mixité (GEM) et spécialiste des représentations du masculin et du féminin dans le numérique;
  • Konstanze Lueken, chargée de mission Égalité et Éducation à la santé, ESPÉ Toulouse, responsable master MEEF Biotechnologies Santé Environnement, formatrice en autres en lycées professionnelles et technologiques
  • Cendrine Marro, maîtresse de conférences en psychologie et sciences de l'éducation à l'université de Nanterre. Membre du laboratoire d'études de genre et de sexualité (UMR LEGS. Membre du comité de direction et du comité scientifique de l’Institut Émilie du Châtelet (IEC).
  • Hélène Marquié, maîtresse de conférence HDR en études de genre à l'Université de Paris 8, spécialiste des arts du spectacle. Chorégraphe et danseuse contemporaine. Membre des comité scientifique et conseils d'orientation de l'Institut Emilie du Châtelet.
  • Mnémosyne, association pour le développement de l’histoire des femmes et du genre, à l’origine de la publication de l’ouvrage chez Belin La place des femmes dans l’histoire – une histoire mixte.
  • Dominique Morello, directrice de Recherche en biologie au CNRS. Chargée de mission, mise à disposition depuis 3 ans et demi auprès du Muséum d'Histoire Naturelle de Toulouse pour animer des rencontres entre scientifiques et publics. Membre du Conseil d'Administration de l'Association Femmes et Sciences.
  • Gaël Pasquier, maître de conférences à l’École supérieure du professorat et de l’éducation de Créteil. Ses recherches portent sur les pratiques enseignantes en faveur de l’égalité des sexes et des sexualités à l’école maternelle et élémentaire.
  • Céline Petrovic, docteure en sciences de l’éducation, titulaire d’un master genre et qualifiée en Sciences de l’Éducation, Céline Petrovic est chargée d’enseignement en sociologie du genre en Sciences de l’éducation à l’Université de Strasbourg, membre du comité de pilotage de la mission égalité fille garçon du rectorat de Strasbourg.
  • Christine Planté, professeure de littérature française et d'études sur le genre à l'université de Lyon 2, directrice de l'axe "Masculin/Féminin" dans le laboratoire LIRE 5611
  • Martine Reid, professeure de langue et littérature françaises, université de Lille-3.Auteure de plusieurs ouvrages critiques dont, Des Femmes en littérature, paru chez Belin en 2010. Elle a dirigé plusieurs ouvrages collectifs sur le sujet et créé chez Gallimard, pour «Folio », la série «Femmes de lettres ».
  • Catherine Vidal, neurologiste, directrice de recherche à l’institut Pasteur, membre du conseil scientifique de la mission pour la place des femmes au CNRS


Modifié le: vendredi 20 octobre 2017, 18:08