Petite présentation des interviewées

Cathy Bernheim, née en 1946 à St Raphaël.
Écrivaine et journaliste, traductrice des autobiographies d’Angela Davis et Emma Goldman (avec Annette Lévy Willard), auteure de biographies (Mary Shelley, Valentine Hugo, Picabia, Hippolyte Bernheim), de romans et d’essais. 

En savoir plus ICI et sur son site ICI


Marie-Jo Bonnet, née en 1949 à Deauville.
Historienne et auteure de nombreux ouvrages sur l’histoire des femmes, l’histoire de l’art, l’histoire de la résistance et de l’occupation et de l’homosexualité féminine. En 2018, elle publie Mon MLF, Editions Albin Michel. 

En savoir plus sur son site ICI

Brigitte Boucheron, née en 1947 en Charente-Maritime
Après des études d’histoire de l’art, elle devient lectrice-correctrice dans l’édition. Militante féministe, puis lesbienne féministe à quasi plein temps, des années 1970 à nos jours, elle participe, à Toulouse, à la fondation de la Maison des femmes en 1976, et du café de femmes Bagdam Cafée en 1988 (devenu Bagdam Espace lesbien depuis 2000). Elle est l’une des créatrices, en 1996, du festival pluridisciplinaire Le Printemps lesbien de Toulouse.
En savoir plus ICI et ses textes en ligne ICI

Irène Corradin, née 1945 dans l'Aude.

Impossible à résumer ce qu’Irène Corradin nous a envoyé ICI

Françoise Courtiade, née en 1947 à Toulouse
.
Elle travaille au Goethe-Institut de Toulouse, responsable de la programmation cinéma, théâtre et danse, et aussi de la bibliothèque d’archives... En 1987 elle crée une galerie d’art contemporain à Toulouse, et plus tard sera bibliothécaire. Aujourd’hui elle milite au Collectif Midi-Pyrénées pour les Droits des Femmes. 

En savoir plus ICI


Christine Delphy, née en 1941 à Paris.
Sociologue, en 1965, elle travaille pour la Washington Urban League (une organisation de défense des droits civiques des Noirs). Elle entre au CNRS en 1970 et est actuellement directrice de recherche émérite.  Auteure de nombreux livres dont L'Ennemi principal (éditions Syllepse) Tome 1 (1998): économie politique du patriarcat. Tome 2 Penser le genre (2001).
En savoir plus ICI
Articles en ligne ICI

Catherine Deudon, née en 1940 à Orléans. 

Photographe, elle travaille avec la photographe Denise Colomb, et le réalisateur et photographe Chris Marker. Elle collabore en autres aux Chroniques du Sexisme ordinaire initiées par Simone de Beauvoir dans Les Temps Modernes de 1973 à 1983. Elle publie aux éditions Syllepse: Un Mouvement à soi (2003).
En savoir plus ICI

Gerty Dambury, née en 1957 à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe.
Dramaturge, metteuse en scène, romancière et poétesse. Elle écrit pour le théâtre depuis 1981 et ses pièces, dont certaines sont traduites en anglais et en espagnol (Lettres Indiennes, Trames) ont été montées en Guadeloupe, Martinique, Avignon, Paris et New York.L’édition 2010 du Prix Carbet lui a décerné une mention spéciale pour la qualité de l’ensemble de son œuvre.

Jacqueline Feldman, née en 1936 à Paris.
Physicienne et sociologue. Après des études de mathématiques, elle toute sa carrière au CNRS où elle entre en 1956 dans la section "Physique Théorique". « Elle rejoint la sociologie en 1967, par le biais des mathématiques appliquées aux sciences sociales. Le passage d’une science exacte à une science sociale s’avère plus difficile que prévu et la pousse à une réflexion sur ce qu’est la science… » (Extrait du « Dictionnaire des féminismes, France XVIIIe –XXIe siècle, référence en fin de liste) 
En savoir plus ICI

Geneviève Fraisse, née en 1948 à Paris.
Philosophe de la pensée féministe, directrice de recherche émérite au CNRS. Auteure de nombreux ouvrages, comme La Sexuation du monde, réflexions sur l’émancipation, Presses de Sciences po, 2016 et La suite de l’Histoire, actrices, créatrices, Seuil, 2019.

En savoir plus ICI

Xavière Gauthier, née en 1942 à Toulon.
Journaliste, éditrice, universitaire et chercheuse. Autrice d'une vingtaine de livres sur l'histoire et l'actualité des femmes, comme la biographie et la correspondance de Louise Michel La vierge rouge (2013) et avortées clandestines (2015). Fondatrice de la revue Sorcières .

En savoir plus  ICI  et sur son site  ICI

Liliane Kandel, née en 1933 à Bucarest.
Sociologue. 
Elle fait partie du laboratoire de psychologie sociale de la Sorbonne (CNRS). Au cours des années 1980, Liliane Kandel rejoint le CEDREF (Centre d'enseignement, de documentation et de recherches pour les études féministes)  à l'université Paris VII crée par Claude Zaidman. Elle est membre de rédaction des Temps Modernes depuis 1986.
Auteure de nombreux articles, elle dirige ou codirige aussi de nombreux ouvrages dont Féminismes et nazisme, Paris, Odile Jacob, 2004
.
En savoir plus : ICI

Emmanuelle de Lesseps, née en 1947 à La Chapelle-Gaugain.
Traductrice, journaliste, et adaptatrice d'ouvrages pour la jeunesse. Militante féministe de la première heure, elle s’engage en 1968 dans le groupe FMA (Féminin, Masculin, Avenir) au cotés de Christine Delphy, Anne Zelinsky et Jacqueline Feldman. Elle est très active de 1970 à 1972 dans la tendance féministe révolutionnaire du MLF. Elle fait aussi  partie du collectif de rédaction de la revue Questions féministes.

En savoir plus  dans le Dictionnaire des féministes  (référence en fin de page)

Françoise Picq, née en 1944 à Mûrs-Érigné.
Universitaire (science politique, université Paris-Dauphine). Elle a été particulièrement active dans le développement et l’institutionnalisation des études féministes. Ses travaux, sur l’histoire du féminisme, sont pour la plupart accessibles sur son site  ICI

Nadja Ringart née en 1948 à Palaiseau.

Sociologue et réalisatrice de films militants. En 1975 elle participé au groupe réuni autour de Simone de Beauvoir pour raconter l'histoire des femmes à travers le siècle de Sartre.  Elle a été  membre du bureau du premier Centre audiovisuel Simone de Beauvoir, créé en 1982. Elle a initié la plate-forme de ressources numériques Bobines  féministes et fait partie de l'équipe qui organise le festival de documentaires Femmes en résistance. 

En savoir plus dans le Dictionnaire des féministes  (référence en fin de page)

Annie Sugier, née en 1942 à Corcelles-lès-Lens.

Elle est la  première femme nommée directrice d'un secteur scientifique au CEA (Commissariat à l'Energie Atomique). Auteure de plusieurs ouvrages, elle est aujourd’hui présidente de la Ligue du Droit International des Femmes.
En savoir plus ICI



Maya Surduts, née en 1937 à Riga (Lettonie).
Traductrice freelance, (en autres). Dés 1973, elle militante activement au MLAC (Le Mouvement pour la liberté de l'avortement et de la contraception), et plus tard en 1990  contribue à la création de la Coordination des associations pour le droit à l'avortement et à la contraception (CADAC) dont elle devient la présidente, tout en étant l'une des porte-parole du Collectif national pour les droits des femmes (CNDF). 
Maya Surduts décède en 2016.
En savoir plus ICI

Josy Thibault, née en 1924 à Vesoul.

Passionnée de Jazz, elle exerce « diverses fonctions peu rémunérée », en 1960 elle reprend ses études à l’Ecole pratique des hautes études et à la Sorbonne. En 1969 , elle obtient un diplôme de maitrise en psychologie, et exerce en tant que psychologue. Dés 1970, elle est très active dans le  Mouvement de libération des femmes. En 1980, elle se tourne vers la pratique de la méditation et dirige le groupe Zazen de Paris. 
Josy Thibault décède le 29/07/17
En savoir plus  dans le Dictionnaire des féministes  (référence ci-dessous).


Pour en savoir plus sur toutes ces femmes formidables et plein d’autres nous vous invitons à flâner dans le Dictionnaire des féministes : France - XVIIIe-XXIe siècle, PUF, 2017. Sous la direction de Christine Bard avec la collaboration de Sylvie Chaperon.