Biographie de Sophie Lalanne

Sophie Lalanne est Maîtresse de conférences en Histoire ancienne à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, où elle enseigne l'histoire du monde grec de l'époque archaïque à l'époque impériale, de la première année de Licence au Master Enseignement et Master Recherche. Ses recherches portent sur les sociétés grecques et hellénophones dans les provinces orientales de l'Empire romain durant les trois premiers siècles de notre ère, à partir principalement d'une source littéraire, les romans grecs. Ses travaux mettent l'accent en particulier sur l'histoire des pratiques sociales et culturelles et sur l'histoire du genre.
Elle a publié un livre intitulé Une éducation grecque. Rites de passage et construction des genres (Paris, Editions La Découverte, 2006) tiré de sa thèse préparée sous la direction de Pauline Schmitt Pantel, et édité plusieurs ouvrages collectifs à partir de colloques et de journées d'études, ainsi que de nombreux articles scientifiques.
http://univ-paris1.academia.edu/SophieLalanne
Elle est membre de l'équipe de recherche ANHIMA, "Anthropologie et Histoire des Mondes Antiques" (http://anhima.fr), à Paris, où elle anime un programme de recherche sur les Grecs dans l'Empire.
Elle est membre de l'association Mnémosyne depuis sa création en 2000 (http://www.mnemosyne.asso.fr) et de son conseil d'administration.

Bibliographie

Jaeger Werner, Paideia. La formation de l’homme grec, [1933], Paris, Gallimard, 1988.
Legras Bernard, Education et culture dans le monde grec (VIIIe siècle av. J.-C.-IVe siècle ap. J.-C.), Paris, Armand Colin, 2002.
Loraux Nicole, « Le lit, la guerre », L’Homme, 21.1, 1981, p. 37-67.
Marrou Henri-Irénée, Histoire de l'éducation dans l'antiquité, 2 tomes, Paris, Seuil, 1948, 6e édition revue et corrigée, 1965 ; rééd., 1981.
Pailler Jean-Marie et Payen Pascal, Que reste-t-il de l'éducation classique? Relire "le Marrou", Histoire de l'éducation dans l'Antiquité, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 2004.
Too Yun Lee éd., Education in Greek and Roman antiquity, Leiden, Boston et Cologne, Brill, 2001.
Vernant Jean-Pierre et Vidal-Naquet Pierre, La Grèce ancienne, 3. Rites de passage et transgressions, Paris, 1992, p. 215-251.

Vidal-Naquet Pierre, Le chasseur noir. Formes de pensée et formes de société dans le monde grec, Editions La Découverte, 1981.

Les femmes représentent la moitié de la population humaine, mais dans presque toutes les sociétés, elles sont soumises à une forme ou à une autre de domination masculine. Il me semble juste de combattre pour l'égalité des sexes en exerçant pour cela une vigilance constante et en rendant visibles ces discriminations qui passent parfois inaperçues, tant nous y sommes habitués. Cela me semble faire partie, en ce qui me concerne, de mes devoirs de citoyenne, d'historienne et de femme.


Modifié le: dimanche 6 novembre 2016, 17:00