CARNET DE BORD

Année pour l'égalité filles/garçons

Année pour l'égalité filles/garçons

Le
Nombre de réponses : 7

Cette année, le parcours citoyen du collège Joliot Curie de Dieulouard a comme fil directeur le combat contre les inégalités filles/garçons. De nombreuses actions sont menées sur tous les niveaux (interventions de sage femmes pour parler des moyens de contraception et le long combat pour y accéder, de femmes militaires, ingénieurs, professeure de génie électrique, pour parler de leur métier, de leurs études etc., organisation d'une journée des droits des femmes le 9 mars). 

Les élèves de 3eE  ont décidé de consacrer de nombreuses heures à différents projets. 

Au mois d'octobre en EMC, ils ont travaillé sur les inégalités entre les femmes et les hommes avec notamment des recherches sur les fonds documentaires du centre Hubertine Auclert. Puis en français, ils ont étudié Persépolis et sont allés voir le film "Les Hirondelles de Kaboul" réalisé par Zabou Breitman, pour une séance spéciale, le 25 novembre, dans le cadre de la journée de la lutte contre les violences faites aux femmes. Le film et ce qu'ils avaient recherché, ont provoqué une prise de conscience.

A partir de début novembre, la classe s'est divisée en plusieurs groupes pour réaliser des reportages sur différents stéréotypes à combattre: la mode, les jouets et les livres enfantins, le sport, les études et les métiers, les femmes dans la Résistance.

Nous avons découvert le site de Matilda.education fin octobre et les élèves se sont intéressés au Mouvement de libération féminin. Un autre projet est né,  celle de réaliser une petite comédie musicale (moins de sept minutes), idée de cinq élèves filles de la classe, qui font de la danse.  Vaste programme donc... Les autres élèves étaient réticents au départ puis au fur et à mesure du mois de novembre et décembre sont entrés dans le projet.

Tags:
En réponse à Stephanie Gimbert

Re: Année pour l'égalité filles/garçons

Le

 1ère étape: la recherche:

Les élèves, à l'aide d'un tableau et d'un schéma, se lancent dans les recherches sur leur temps de libre, à la fois pour préparer leur reportage et pour se renseigner sur le MLF. Ce qui a été le plus difficile, le choix parmi toutes les actions, les photographies, les personnes sur les nombreux sites. Certaines actions comme la gerbe pour la femme du soldat inconnu ou le procès de Bobigny marquent plus la classe. 

Pour la comédie musicale, les élèves se divisent en trois groupes avec chacun une fonction (chorégraphes, paroliers, responsables du décor, responsable des costumes et coiffures...). Chaque groupe travaille sur une période: 

- un premier sur les années 60 et l'année 1970 (avant et année de la naissance du MLF)

- un second sur les années 70 et début années 80 (les actions du MLF et toutes les avancées de cette décennie)

- un troisième travaille sur notre période, en lien avec la visite des sages femmes et ce qu'ils ont déjà travaillé en EMC. 

Vers mi janvier, les recherches se finissent. Les élèves décident de se concentrer sur la comédie musicale qui demande plus d'organisation et de préparation. La classe se regroupe sur une après midi pour nous présenter (les trois enseignantes, Education musicale, Lettres et Histoire Géographie EMC) le fruit de leurs recherches.  



Annexe élèves années 60_1000.jpg
Annexe élèves années 70_1000.jpg
Annexe élèves époque actuelle_1000.jpg
En réponse à Stephanie Gimbert

Re: Année pour l'égalité filles/garçons

Le

Quelle magnifique idée que cette comédie musicale, nous avons hâte de découvrir votre vidéo.  Quel travail !  Merci pour les photos et le document...

Bon courage pour la réalisation, nous sommes de tout cœur avec vous...Peut-être que votre comédie musicale détrônera du podium la célèbre chanson de la "reine des neiges" :-)


En réponse à Stephanie Gimbert

Re: Année pour l'égalité filles/garçons

Le

2ème grande étape, l'écriture des chansons, toujours par groupes. A l'aide d'une fiche méthode sur les étapes d'une comédie musicale, les élèves composent leurs chansons en prenant des airs de comédie musicale, ou de courts extraits (libres de droits d'auteurs) ou en créant leurs propres rythmes. Certains écrivent, d'autres recherchent des décors, des costumes, de fin janvier à mi février...

Les paroles s'inspirent des droits obtenus (ou pas) des femmes dans les années 60. La deuxième chanson tourne autour des actions du MLF. La troisième est plus un message final assez court (nous sommes limités en temps) sur la situation actuelle des droits des femmes. Les professeurs n'ont rien changé à leurs paroles. En tout cas, je ne sais pas si cela détrônera la chanson de la reine des neiges :) mais les élèves ont gardé les refrains dans la tête durant toutes les vacances.... (et nous aussi). 

L'enregistrement des chansons est compliqué par manque de matériel et de temps (nous avons demandé la réservation d'une salle pour tourner la comédie musicale durant deux matinées, auprès de la mairie). Un élève enregistre sur son smartphone, les chansons de ses camarades, après quelques répétitions sur leur temps libre encore une fois. Le résultat n'est pas super super, la qualité audio pas très bonne, mais bon, c'est une base pour mettre en place la chorégraphie.... Les élèves sont plus à l'aise pour cette dernière phase que de chanter (nous avons plus de danseurs, danseuses, que de musiciens dans cette classe). 



En réponse à Stephanie Gimbert

Re: Année pour l'égalité filles/garçons

Le

BRAVO...Nous sommes déjà impressionné-es, sans même avoir vu la vidéo, car la démarche est déjà génial, et c'est aussi important que le résultat. je ne sais pas si il est encore temps, mais pour l'audio, savez-vous qu'il existe des micros extérieur pour les smartphone tout à fait correcte pour pas trop cher ? Si ce n'est pas pour cette fois-ci, peut-être pour l'année prochaine !
En tous les cas un GRAND BRAVO et très bonne fin de projet.
Merci pour les documents PDF !

Matilda

En réponse à Stephanie Gimbert

Re: Année pour l'égalité filles/garçons

Le

Merci pour tous vos encouragements!

Avant-dernière étape, le tournage... Des élèves ont préparé des banderoles avec de la peinture, des feutres, de vieux draps, reprenant les grands slogans des manifs des années 70. Ils utilisent aussi "le Torchon qui brûle". 

Avec le peu de temps, ils ont opté pour un décor minimaliste et ont plutôt chercher différents objets emblématiques.

Pour les costumes, quatre garçons et quatre filles (vive la parité) ont trouvé de quoi habillé les élèves. Bon, certaines tenues très colorées avec un peu de paillettes rappellent plus "saturday night fever"...

La chorégraphie également est assez facile, ce sont surtout des petites scènettes qui doivent rappeler des épisodes qui ont marqué les élèves (gerbe pour la femme du soldat inconnu, procès de Bobigny, les manifestations ...). Des élèves, Angèle, Sarah, Erwan ou Evan étaient très créatifs!

Mathias était derrière la caméra (prêtée par ses parents!).

Dernière étape, Mathias, Clément, Ophélie s'occupent du montage.

Nous allons essayer de trouver de meilleurs micros (merci pour l'idée) et enregistrer au moins la première chanson car le son n'est vraiment pas bon! On ne comprend pas toujours les paroles.

Quelques photos pour illustrer....

En tout cas, même si nous avons eu pas mal de soucis techniques, les élèves nous ont surpris par leur investissement et leur engagement, notamment des élèves en grandes difficultés.  Ils ont acquis de nombreux savoirs faire et savoirs. Ils ont voulu continuer, ce lundi 9 mars, pour la journée internationale des droits des femmes au collège, en passant dans toutes les classes de troisième, montrant leur travail, faisant un petit discours sur les inégalités femmes/hommes, parlant des stéréotypes etc. Le montage n'est pas encore terminé mais cela reste un grand temps fort dans cette année scolaire!



Annexe equipe de tournage_petite.jpg
Annexe preparatif tournage_petite.jpg
Annexe préparatif tournage_petite.jpg
Annexe tournage 2_petite.jpg
Annexe tournage 3_petite.jpg
Annexe tournage 4_petite.jpg
Annexe tournage 5_petite.jpg
Annexe tournage_petite.jpg
En réponse à Stephanie Gimbert

Re: Année pour l'égalité filles/garçons

Le

Magnifique !!!! Ça fait tellement plaisir de voir les pancartes du MLF portées par la jeune génération...Merci pour cette antidote à l'ambiance inquiétante actuelle...Bon montage et n'hésitez pas à nous contacter par mail (contact@matilda.education) si vous avez des soucis de montage.
A très bientôt

Matilda

En réponse à Stephanie Gimbert

Re: Année pour l'égalité filles/garçons

Le

Merci de nous partager tout ce formidable travail, c'est très intéressant pour nous de lire comment vous abordez ces questions ! BRAVO...

Matilda